Compagnie MéMé BaNjO

présentation

Deux danseurs aux prises avec un cube mobile de deux mètres, et le souvenir d'un film coréen.

Corrélations désire à la fois rendre compte de ce qui nous sépare, et de ce qui nous lie, le "gap", le hiatus entre nos semblables. Ce fossé va servir à stimuler le regard du public, qui dans son désir de sens, imagine et construit de l'extérieur une relation à cet endroit précis du manque. La corrélation du son (l'ouïe) et de l'image (la vue) donne alors un ton étrange à la situation.

Corrélations est une pièce construite selon un procédé d'effacement. S'éloignant progressivement du contenu et du langage de la source cinématographique dont elle est inspirée, cette pièce a effacé, oublié ses racines par couche successives. Cette sorte de rabotage n'aura conservé au final que quelques points de relief de l'oeuvre source. Ces points sont devenus les lignes essentielles de construction du travail chorégraphique et les points d'achoppements entre le souvenir (du film) et le présent (la danse).

Corrélations fabrique donc une sorte d'énigme, stimulée et colorée des événements lointains et antérieurs de sa source d'inspiration, pour inventer une poésie de l'étrange et plus prosaïquement décline divers états et situations d'une relation tripartite entre deux corps dansants et un objet géométrique.

extraits/photos

distribution

Chorégraphie, scénographie, costumes: Lionel Hoche
Paysage sonore: Sébastien Roux

Danseurs: Romain Cappello & Cyrill Geeroms

Production: Cie Lionel Hoche/Association MéMé BaNjO, CDC Les Hivernales d'Avignon, Opéra de Massy
Facebook Youtube