Compagnie MéMé BaNjO

présentation

FLASHVILLE : une énigme

Flashville, c'est une déflagration, un choc, une faille dans le temps pour que se heurtent et s'épousent, en un éclair, deux mondes : le monde d'ici-bas et l'outremonde, le réel et son double, hier et aujourd'hui, un homme et une femme, le XIXème et le XXIème siècle, les ombres errantes et les corps de lumière, la fosse d'orchestre et le plateau, la danse contemporaine et la musique romantique, le gris anthracite et l'orange fluo, le lent et le vif, le déjà-vu et le pas encore...

Flashville, c'est un lieu improbable, une ville imaginaire pour servir de théâtre à une passion amoureuse qui durerait le temps d'un flash-back, ou d'un flash-forward...

Flashville, c'est un « Boy meets Girl » dans une Metropolis abstraite, un duo amoureux dans une ville mentale transformiste, un pas de deux cerné par les ombres...

Flash back ou Flash forward, quel est le temps de Flashville? Les deux à la fois sans doute, une oscillation entre le passé et le futur, la fulgurance de leur rencontre ici et maintenant. Le présent ne serait peut-être que cela : un court-circuit entre la mémoire (le passé) et l'imaginaire (le futur).

Si les neurosciences nous montrent aujourd'hui que la réalité vécue n'est qu'une production de notre système perceptif et de notre mémoire, alors nous devrions peut-être, comme nos aînés du XIXème siècle, Lovecraft, Maupassant, Nerval, Poe et les autres, compter avec les forces de l'imaginaire et les ruses des morts pour construire un monde partageable par tous.

Flashville n'est peut-être qu'un instant volé dans une longue histoire d'amour et de fantômes qui traverse le temps : elle a commencé dans une antiquité perdue de vue et s'enfuit vers un avenir imprévisible. Dans le cours de cette aventure, le XIXème et le XXIème siècle ne sont séparés que d'une minute et des poussières...

extraits/photos

distribution

Chorégraphie, scénographie et costumes : Lionel Hoche

Conseil Artistique: Youness Anzane

Lumière : Laurent Schneegans

Musique : Hector Berlioz - Symphonie Fantastique -

Interprétée par l'Orchestre-Atelier Ostinato sous la direction de Philippe Hui

Plages musique électronique : Sébastien Roux

Danseurs :Marion Ballester, Laurianne Madelaine, Quentin Baguet, Arnaud Cabias, Romain Cappello, Sylvain Decloitre, Max Fossati, Jeremy Kouyoumdjian, Emilio Urbina.

Facebook Youtube